En bas de la côte

Mairuth Sarsfield

Rachel Martinez

11 mars 2022

Paru dans sa version originale anglaise sous le titre No Crystal Stair en 1993, En bas de la côte évoque l’enfance de l’autrice dans le quartier montréalais de la Petite-Bourgogne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ce roman doux-amer raconte les efforts d’une jeune veuve fière pour élever ses trois filles en bravant les obstacles imposés par les lois sexistes, le racisme insidieux et les classes sociales. On y brosse un portrait de la communauté noire tissée serré avec, en toile de fond, la scène jazz vibrante dans ce quartier de Montréal à l’époque d’Oscar Peterson et du célèbre club Rockhead's Paradise.

La réédition en version originale anglaise de ce roman épuisé depuis plusieurs années et sa traduction française permettent enfin de faire connaître cette œuvre de fiction marquante à une nouvelle générations de lecteurs.



Née à Montréal en 1925, Mairuth Sarsfield a mené une carrière d’autrice, militante, communicatrice et diplomate, et fut l’une des premières femmes noires à siéger au conseil d’administration de la Société Radio-Canada. Elle a notamment travaillé à l’organisation des expositions universelles de Montréal (Expo67) et d’Osaka (1970). À partir de 1970, elle a travaillé pour le gouvernement, à l’échelle nationale puis internationale, entre autres comme attachée de presse de la délégation canadienne à l’ONU, puis à l’ambassade du Canada à Washington. À titre d’officier supérieur en information pour le programme Environnement des Nations Unies à Nairobi au Kenya, elle a créé le programme « Un arbre pour chaque enfant ». Parmi les honneurs qui lui ont été décernés, soulignons l’instauration de la « Mairuth Sarsfield Day » à Cleveland en reconnaissance de son travail pour l’environnement. En 1986, Mairuth Sarsfield a été faite Chevalière de l’Ordre national du Québec. Elle est décédée en 2013 à l’âge de 88 ans.

Rachel Martinez a publié plus de quatre-vingt-dix traductions dans des domaines variés : roman, arts visuels, récit, biographie, essai et littérature jeunesse. Elle a fait partie du conseil consultatif du Centre international de traduction littéraire de Banff. Parmi les marques de reconnaissance qu’elle a reçues, mentionnons le prix du Gouverneur général du Canada en traduction française pour Glenn Gould, une vie de Kevin Bazzana (2005) et deux mentions comme finaliste (2013 et 2015).

ACHETER papier

$29.95 | ISBN: 9781773901114

TÉLÉCHARGER ePub

$ 19.95 | ISBN: 9781773901121

TÉLÉCHARGER PDF

$ 19.95 | ISBN: 9781773901138

Format: papier

Size: 8 x 5 po.

Pages: 350

Ce qu'ils disent
"Merci Mairuth Sarsfield"
Madame Lit

Je crois bien que je n’avais jamais lu de livre mettant en scène la communauté noire de Montréal. Et je trouve que cela manquait à ma culture. En ce sens, j’ai beaucoup aimé cette histoire. Les personnages sont attachants et ils m’ont permis de voyager dans ce Montréal qui n’était pas trop évident pour les noirs et surtout, pour les femmes noires seules devant élever leurs enfants. De plus, j’ai appris que pour les hommes, le seul travail possible était de travailler pour le chemin de fer. 

J’ai parfois souri surtout lorsque les filles de Marion se retrouvent à la campagne pour passer un été et elles se font passer pour des cannibales. Les gens avaient des préjugés terribles à l’égard des noires… Je n’en reviens pas. Cependant, l’autrice ne porte pas de jugement. Elle raconte les faits et elle veut offrir un témoignage car comme il est mentionné dans la préface : «Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle». Elle a voulu en quelque sorte rendre hommage à une communauté qui a grandement contribué au développement de Montréal et du Canada.  

...Je dirais que ce livre est essentiel pour comprendre qui nous sommes en tant que société. Je mentionne souvent que pour savoir où l’on va en tant que société, il faut savoir d’où l’on part. Pourquoi ne parle-t-on pas plus de la communauté noire de Montréal dans la littérature québécoise? Je ne sais pas… Mais, je tiens à remercier Linda Leith Éditions de présenter ce très beau récit et en plus, c’est la première fois qu’il est offert en français. 

Devez-vous le lire? Oui. Vous allez danser sur des airs de jazz et vous allez certainement vous attacher à Marion, à ses filles et à son entourage. Grâce à ce livre, on sait que le chemin pour l’égalité des femmes immigrantes a été parsemé d’embûches et qu’il le sera sans aucun doutes encore… En bas de la côte parle à notre coeur et il illumine le ciel de la communauté noire trop souvent oubliée dans notre littérature. Merci Mairuth Sarsfield. 
8 mars 2022, Madame Lit


 
Ventes

THE MANDA GROUP
664 Annette Street
Toronto ON
M6S 2C8
T 416-516-0911
info@mandagroup.com 
www.mandagroup.com

MESSAGERIES ADP
2315, rue de la Province
Longueuil QC
J4G 1G4
T 450-640-1237
adpcommandes@messageries-adp.com
www.messageries-adp.com


Distribution

LIVRES EN FRANÇAIS
Messageries ADP
www.messageries-adp.com
2315, rue de la Province
Longueuil QC  J4G 1G4

CANADA
University of Toronto Press
Distribution Division
5201 Dufferin Street
Toronto ON  M3H 5T8
(416) 667-7791. 
Fax: 416-667-7832
Toll Free: 1-800-565-9523
Toll Free Fax: 1-800-221-9985
utpbooks@utpress.utoronto.ca  
utpdistribution.com 

UNITED STATES
Small Press Distribution
www.spdbooks.org
Tel 1-800-869-7553  
1341 Seventh Street
Berkeley, CA 94710

8-Logos-bottom