Vague d'effroi. Une enquête de l'inspecteur Luc Vanier

Peter Kirby

Rachel Martinez

septembre 2017

Dès le premier chapitre, le lecteur est saisi par l’écriture serrée et haletante de Peter Kirby. L’auteur donne au meurtre d'une itinérante les allures d’un acte de miséricorde dans une scène lugubre et lourde de non-dits. L’intrigue policière dynamique et efficace interpellera particulièrement les lecteurs de Kathy Reichs, de Ian Rankin et de Umberto Eco. Vaste fresque urbaine sombre qui laisse peu de place à l’espoir, le roman parle fort et séduit par l’originalité de son propos. En compagnie de l’inspecteur Luc Vanier, un homme vidé, cynique et aux convictions fragiles, nous traquons un tueur énigmatique qui s’acharne sur les plus vulnérables de la société.

FINALISTE pour le 2018 QWF prix de traduction de la Fondation Cole 



L’auteur montréalais Peter Kirby a mérité le prestigieux prix < Arthur Ellis > pour son troisième polar de la série Luc Vanier. Né à Cork (Irlande), il grandit à Londres et, avant d’avoir terminé ses études secondaires, immigre à New York, ou il occupe plusieurs emplois temporaires dans des restaurants. Arrivé à Montréal, il s’inscrit comme étudiant adulte à l'Université Concordia, tout en travaillant comme cuisinier de nuit. Admis à l’étude du droit à l’Université McGill, il se perfectionne ensuite en France à l’Université de Montpellier. Aujourd’hui, il pratique le droit international du commerce dans un important cabinet canadien et est reconnu comme expert en arbitrage international.

Rachel Martinez a publié plus de soixante-dix ouvrages dans des domaines variés pour des éditeurs francophones réputés : roman, arts visuels, récit, biographie, essai et littérature jeunesse. Sa traduction Vague d’effroi a été finaliste au Prix de la fondation Cole remis par la Quebec Writers’ Federation en 2018. Une mention sur la Liste d’honneur 2014 de l’International Board on Books for Young People et le Prix des libraires du Québec 2017 figurent parmi les marques de reconnaissance qu’elle a reçues. Elle a remporté en 2005 le prix du Gouverneur général du Canada en traduction française pour Glenn Gould, une vie de Kevin Bazzana et a été finaliste en 2013 et 2015.

ACHETER papier

$26.95 | ISBN: 9781988130590

TÉLÉCHARGER ePub

$ 19.95 | ISBN: 9781988130606

TÉLÉCHARGER PDF

$ 19.95 | ISBN: 9781988130699

Ce qu'ils disent
Le Devoir
Michel Bélair

< On se rend moins compte de la particularité d’une ville comme Montréal quand on y vit tous les jours. C’est encore plus évident quand on pense à Montréal l’hiver : le froid, la neige, les tempêtes à répétition et la poudrerie sifflant aux coins des rues… Il faut presque l’oeil d’un observateur extérieur pour se rendre compte de l’unicité de tout cela. Surtout quand on y rajoute les misérables forteresses de carton des sans-abri couchés près des rares sources de chaleur.

Voici un livre étonnant qui raconte la beauté, la poésie et l’effroyable dureté de l’hiver montréalais que traverse difficilement la cohorte fantomatique des itinérants. Et il aura fallu la voix unique d’un Irlandais né à Cork et vivant ici pour nous en faire saisir le relief si particulier.

Soulagement permanent 

Même si Peter Kirby s’est vu décerner le prix Arthur-Ellis en 2016 pour Open Season, son nom est peu connu. On sait qu’il a fait des études à McGill, qu’il travaille dans un célèbre bureau d’avocats montréalais et qu’il est spécialiste du droit international. Rien qui laisse deviner qu’il peut décrire aussi bien le ballet des souffleuses et des camions de déneigement dans les grandes artères du centre-ville…

Son histoire s’amorce autour de la période des Fêtes, alors qu’on se met à trouver, dans le métro ou près des bouches de chaleur du centre-ville, les cadavres de plusieurs sans-abri. Rapidement, on découvre qu’ils ont tous été empoisonnés au cyanure de potassium, et l’inspecteur-chef Luc Vanier est chargé de l’enquête. Il suivra d’abord la piste des refuges où mangent et dorment parfois les itinérants quand la pression de l’hiver se fait trop forte ; au chevet de ces miséreux, une armée de bénévoles tente de diminuer leur souffrance. Un de ceux-là semble même avoir décidé d’y mettre littéralement fin ; à jamais.

Dans ce petit milieu fermé, l’équipe de Vanier trouvera plein de profiteurs et de magouilles en tous genres, comme si la vie des sans-abri n’était pas déjà difficile ; peu à peu, les indices s’accumulent et malgré les embûches, il parviendra à mettre la main sur les coupables. Avec ses vulnérabilités, le personnage de l’inspecteur Vanier est fort crédible, de même que tous les gens qui l’entourent et qui ne sont pas là seulement pour donner la réplique. On espère le revoir puisque c’est lui qui mène aussi l’enquête dans Open Season… qui n’a toujours pas été traduit.

La grande surprise toutefois vient de la qualité de l’écriture de Peter Kirby — rendue de façon exceptionnelle par sa traductrice. On sera frappé par le caractère incisif, précis et profondément original de l’auteur, qui se permet de fouiller ce sujet difficile en l’abordant vraiment de front, sans compromis. Avec les premières neiges qui s’installent, c’est le moment idéal pour plonger dans cette histoire qui ne pourra que vous surprendre.

Vivement la suite !

 
Vague d’effroi
* * * 1/2
 
Vague d'effroi, traduit de l’anglais par Rachel Martinez, Éditions Linda Leith, Montréal, 2017, 310 pages

> Le Devoir, le 6 janvier 2018.


Les libraires
Norbert Spehner

< L’auteur anglo-québécois Peter Kirby, qui vit à Montréal, nous propose, selon les dires de Kathy Reichs, «une traversée saisissante des profondeurs sombres et brutales de Montréal » dans Vague d’effroi, un premier polar mettant en vedette l’inspecteur Luc Vanier. À la veille de Noël, alors qu’un froid glacial s’abat sur la métropole, un tueur énigmatique s’en prend à des itinérants, ce qui amène les enquêteurs à visiter les soupes populaires ou cette véritable cour des Miracles que sont les abris de fortune dans lesquels se réfugient les plus démunis de la société et dont ils font une description hallucinante. Mais, très vite, leurs enquêtes les amènent à se tourner plutôt vers les hauts lieux de la société québécoise dont ils débusqueront les magouilles et la corruption avant de mettre au jour certains secrets peu reluisants de l’Église catholique ainsi que les liens avec le tueur de sans-abri. > -- Les libraires, décembre 2017, p. 62.


La Presse +
Norbert Spehner

< Plusieurs auteurs de polars ont choisi Montréal comme scène du crime ... mais rarement la ville aura-t-elle une présence aussi prenante que dans Vague d'effroi, du Montréalais Peter Kirby dont le titre anglais, The Dead of Winter, traduit mieux l'ambiance glaciale et funèbre qui imprègne cet excellent roman noir. > -- Norbert Spehner, La Presse + 


Ventes

THE MANDA GROUP
664 Annette Street
Toronto ON
M6S 2C8
T 416-516-0911
info@mandagroup.com
www.mandagroup.com


Distribution

LIVRES EN FRANÇAIS
Messageries ADP
www.messageries-adp.com
2315, rue de la Province
Longueuil (Québec)
J4G 1G4, Canada

CANADA
LitDistCo
www.litdistco.ca
ordering@litdistco.ca
Tel 1-800-591-6250
Fax 1-800-591-6251

UNITED STATES
Small Press Distribution
www.spdbooks.org
Tel 1-800-869-7553  
1341 Seventh Street, Berkeley, CA 94710

8-Logos-bottom