Livres publiés en français par Linda Leith Éditions



Vous trouverez notre catalogue ici. Jetez un coup d’œil à nos livres en suivant les liens.
Vous pouvez acheter nos livres en format papier et numérique sur notre site web, dans différentes librairies partout au Canada et en ligne chez Indigo, Amazon, Kobo, Apple, Overdrive et d’autres boutiques d’ici ou d’ailleurs.
Pour les livres que nous publions en anglais sous le nom de Linda Leith Publishing, cliquez sur le bouton EN en haut.



Vague d'effroi

Dès le premier chapitre, le lecteur est saisi par l’écriture serrée et haletante de Peter Kirby. L’auteur donne au meurtre d'une itinérante les allures d’un acte de miséricorde dans une scène lugubre et lourde de non-dits. L’intrigue policière dynamique et efficace interpellera particulièrement les lecteurs de Kathy Reichs, de Ian Rankin et de Umberto Eco. Vaste fresque urbaine sombre qui laisse peu de place à l’espoir, le roman parle fort et séduit par l’originalité de son propos.

En compagnie de l’inspecteur Luc Vanier, un homme vidé, cynique et aux convictions fragiles, nous traquons un tueur énigmatique qui s’acharne sur les plus vulnérables de la société.

L’enquête explore à la fois les hauts lieux de la société québécoise – l'Église catholique et les bureaux de l'élite montréalaise – comme les abris de fortune et les soupes populaires où se réfugient les dépossédés. Au cours de cet hiver interminable, la cruauté de la ville peuplée d’étonnants personnages laissera le lecteur glacé d’effroi.

En lice pour le prix canadien du polar  « Arthur Ellis  » pour le meilleur premier roman.

Traduit de l’anglais (Canada) par Rachel Martinez.

Auteur(e): Peter Kirby
Date: septembre 2017
POLICIER, POLAR



Un pays où la terre se fragmente. Carnets de Jérusalem

À travers un parcours en contre-chants, Chantal Ringuet pose un regard unique sur la réalité complexe du Proche-Orient. Ses carnets de Jérusalem puisent dans la richesse d’une terre ancestrale pour en révéler l’actualité et la fragilité. Mariant déambulations et réflexions, célébrant la parole des femmes, voici un essai original et ambitieux, un rare portrait nuancé d’un pays où la terre ne cesse de se fragmenter.

< Avec sensibilité et intelligence, Chantal Ringuet jette un regard nuancé sur le conflit qui divise le Proche-Orient. Refusant les visions binaires et les conclusions faciles, elle offre la perspective d’une femme profondément attachée à cette terre et à ceux qui l’habitent. Son regard est ancré dans une intime connaissance de l’histoire – une connaissance modelée par la richesse de son expérience et de ses souvenirs. >  Emmanuel Kattan 

< Dans les pas de Saul Bellow, portée par la voix d’Homère, Chantal Ringuet nous entraîne à travers Jérusalem et le Proche-Orient. Dans ses contre-chants, elle fait advenir les voix de femmes qui l’accompagnent. Avec Nancy Huston, Cristine Trivulzo di Belgiojoso, l'auteure israëlienne, Zeruya Shalev, Amira l’étudiante en littérature anglaise, Emmanuelle et Hannah, les jumelles, Sivan Beskin, la poète amoureuse des langues, Sabine Huynh, l’écrivaine franco-vietnamienne, Leila Khaled, la militante palestinienne, Fadi Abdulhadi, la célèbre féministe ou encore la vieille marchande de légumes, l’auteure parcourt des «No Woman’s Land» et plante dans "le pays où la terre se fragmente" les semences d’une parole au féminin. >  Catherine Mavrikakis

Auteur(e): Chantal Ringuet
Date: avril 2017
ESSAI LITTÉRAIRE / PROCHE-ORIENT



Les lieux de passage. Essais sur le mouvement et la migration

« L’être vivant est surtout un lieu de passage, et l’essentiel de la vie tient dans le mouvement qui la transmet. » — Henri Bergson

Originaire d’Iran, Abou Farman arrive à Montréal dans les années 1990. C’est alors qu’il amorce son exploration de la migration. Au troisième étage du 59A Duluth, sur trois cent cinquante heures de bandes audio, il fixe la voix de plus de trente « Ali », réfugiés ou immigrants récemment arrivés eux aussi. Ces histoires inspirent à Farman une vaste méditation sur le mouvement des personnes, par laquelle il nous lance une invitation au voyage en compagnie d’étranges et éminents migrants, des hominidés bipèdes qui ont parcouru les terres de Laetoli en Tanzanie il y a plus de trois millions d’années au réfugié iranien resté dix-sept ans dans la salle de transit de l’aéroport Charles de Gaulle, de Xerxès Ier à Christophe Colomb, et de Don Quichotte à Godot.

Traduit de l'anglais (Canada) par Marianne Champagne

Auteur(e): Abou Farman
Date: octobre 2016
ESSAI LITTÉRAIRE / MIGRATION



Amours arabes

Ce recueil commence par la rencontre, la veille de son départ pour l’Amérique, d’Abdallah avec le gouverneur militaire de Jordanie qui le jette en prison, et se termine par la quête émouvante de Khalil al-Ibrahami, qui cherche sa fiancée partout à Jérusalem. Entre les deux, les nouvelles d’Issa J. Boullata décrivent l’expérience d’immigrants arabes venus de Syrie, du Liban, de Palestine ou d’Égypte pour refaire leur vie au Canada ou aux États-Unis. Une image de ce qu’est la vie de réfugiés qui quittent leur pays d’origine pour recommencer à zéro ailleurs.

Auteur(e): Issa J. Boullata
Date: octobre 2016
FICTION



La bien-aimée de Kandahar

Irina a 24 ans, elle étudie la littérature et travaille comme serveuse chez Trois Brasseurs. Un jour, son destin sera complètement bouleversé par un journaliste qui prend sa photo pour la couverture d’un célèbre magazine. Soudainement propulsée au statut de cover-girl, elle se voit couronnée du titre de fille la plus sexy par un bataillon de soldats en Afghanistan. La lettre de Yannis, postée à Kandahar, va bientôt révéler la face cachée de la célébrité. Inspirée d’un fait réel, cette histoire d’amour est en même temps une véritable fresque sociale qui superpose la fondation de Montréal à la guerre en Afghanistan. 

Auteur(e): Felicia Mihali
Date: septembre 2016
FICTION



Les pèlerins de la rivière Saint-Jean. Chronique de saumons et de saumoniers

Les pèlerins de la rivière Saint-Jean traite d’une magnifique rivière à saumon, la rivière Saint-Jean sur la Basse-Côte-Nord au Québec, et de son plus éminent visiteur, le légendaire saumon de l’Atlantique. C’est le magnat du transport ferroviaire canado-américain James J. Hill qui, après avoir parcouru le golfe du Saint-Laurent, a établi en 1889 le refuge en rondins qui appartient à la famille Hill depuis maintenant cinq générations. À la fois œuvre de mémoire familiale et guide sur l’écologie d’une rivière et le cycle de vie du salmo salar, ce livre traite également des conditions nécessaires pour faire œuvre de conservation, dans une région éloignée à l’équilibre écologique fragile. L’auteure et photographe Mari Hill Harpur y relate la relation unique entre le saumon et la population riveraine, grâce aux informations qu’elle a recueillies dans des journaux intimes, des documents juridiques et scientifiques, et des archives photographiques rares, dont sa collection personnelle. Touchant, prenant, divertissant, et incontestable ouvrage de référence, Les pèlerins de la rivière Saint-Jean s’adresse aux lecteurs friands d’histoire, de textes biographiques et de biologie de la conservation – ainsi qu’aux passionnés de pêche de toutes provenances.

Auteur(e): Mari Hill Harpur, avec Eileen Regan McCormack
Date: mars 2016
MÉMOIRES / HISTOIRE

8-Logos-bottom