Parking nomade IV, animé par Marie-Andrée Lamontagne

Que peut encore transmettre l'homme de nos jours? Réponse possible alors que je m'entretiens avec l'essayiste Jean-Philippe Trottier, qui vient de publier Lettres au fils (Liber, 2012). Une invitation à réfléchir à rebours des idées reçues, dans une perspective humaniste et philosophique. Animée par Marie-Andrée Lamontagne, l’émission Parking nomade est diffusée à l’antenne de Radio Ville-Marie (FM 91,3, Montréal). Deux fois par mois, l’animatrice y propose un entretien en profondeur avec un écrivain. Chaque numéro de Parking nomade est repris dans l’espace de Salon .ll. dans les semaines suivant sa diffusion initiale. Au sommaire de ce quatrième numéro : Jean-Philippe Trottier et Lettres au fils (Liber, 2012)

 

Pour découvrir l'intégralité de l'entretien, cliquez sur le lien.

Reproduit avec l’aimable autorisation de Radio Ville-Marie.

© 2013, Marie-Andrée Lamontagne

Photo: Martine Doyon

Marie-Andrée Lamontagne est écrivain, éditrice, journaliste et traductrice. Chez Leméac Éditeur, notamment, elle a publié un roman (Vert), un recueil de nouvelles (Entre-monde) et un récit (La méridienne). De 1998 à 2003, elle a dirigé les pages culturelles du quotidien québécois Le Devoir, où elle collabore encore à l’occasion. Elle prépare actuellement une biographie de la romancière et poète Anne Hébert (à paraître aux éditions du Boréal). 
Page 1 2 3 4 5 6 7

More articles

Mort d'Auteur, par Zoran Minderovic

< Il y a plus de difficulté à interpréter les interprétations qu’à interpréter les choses, et plus de livres sur les livres que sur un autre sujet : nous ne faisons que nous gloser les uns les autres.> -- Montaigne

Plaidoyer pour un Salon littéraire

Membres du Comité de rédaction Felicia Mihali, Marie-Andrée Lamontagne et Annabelle Moreau en réunion au 
sujet du Salon littéraire, octobre 2011. [Photo: Linda Leith]

Lecteur qui entres dans ce salon littéraire, tu en auras la preuve, pourvu que tu veuilles t’y attarder et ouvrir les yeux. Ici, en ce lieu conçu comme autant de plateaux d’un théâtre à scènes multiples où elle se donne à voir, la part occultée de la littérature dans nos sociétés sera montrée dans tous ses états, et de même sa part manifeste. La littérature, oui, est partout. 



 

 

 

 

8-Logos-bottom